11 novembre 2010

"Une forme de vie" prend fin

Mercredi 27 octobre 2010Le temps passait si bien, si vite. J'étais plongé durant tout le trajet, dans le dernier roman d'Amélie Nothomb : "Une forme de vie". Une plume légère sans être agressive, tout en perfectionnant son art de protagoniste imposante et discrète, dans un échange épistolaire si intime et si public !J'en venais presque à ne plus vouloir quitter ces pages, mais le mot "Terminus" du conducteur du train eu son avantage.Paris, une ville belle et stressée. Chaleureuse, mais si pauvre !Nous arrivâmes à... [Lire la suite]