05 juillet 2011

Le jeu...pas si "je" que ça !

Le jeu...pas si "je" que ça !

 

Le-jeu

 

Voilà, bien longtemps que je n'étais pas venu. Déjà, nous préparons Maryse et moi, un heureux événement.Un troisième enfant va venir rejoindre notre petite tribu début novembre !

J'ai découvert plusieurs phases post-opératoire dont l'acceptation du matériel implanté. C'est-à-dire accepter les fils, les boîtiers, les électrodes et le changement physique que cela implique. Il faut aussi penser à une phase d'apparentant au membre fantôme. C'est vrai que cela paraît très bête voir quasiment impossible, quand on vous retire des maux, mais sachez que cela est tout à fait normal. Ressentir un manque inconscient qui peut se traduire au travers de déprime, de lassitude, voir même de dépression pour certains sujets, un réel manque.

 

Pour ma part, j'ai eu du mal à accepter cette phase là, qui est toujours encore présente. Il est très important, même si on n'en ressent pas le besoin, de se faire aider avant et après l'opération afin de préparer au mieux à ce changement radical et les modifications que cela implique.

*****

Ainsi, j'ai découvert avec la maman d'une amie de ma fille Charlotte, la ludothèque. Un moment très ympa que nous avions ensemble avant les grandes vacances. Celle-ci étant ambulante, elle n'est pas ouverte cet été. C'est vrai que cela peut paraître très bête et futile, et surtout réservé à un certain public, comme les enfants...détrompez-vous !! Vous en serez étonnés !!

Le fait de jouer avec d'autres personnes, sur des jeux stimulant aussi : la réflexion, la rapidité, la mémoire permet de s'octroyer un moment différent avec notre corps et esprit.

Du coup, Maryse et moi-même faisons des soirées jeux aussi avec des amis ou en couple. Et cela aide vraiment à libérer l'esprit !! Et aussi, une bonne occasion de faire de nouvelle connaissance.

Voici quelques jeux que je peux vous conseiller : Dobble, nonsense, ROK...

Osez, tentez et profitez !!!

 

 

 

 

 


Commentaires sur Le jeu...pas si "je" que ça !

Poster un commentaire